Budget & Money

Argent de poche : l’interview parents/ados pour tout savoir

14/04/2021

Pour aborder le délicat sujet de l’argent de poche, quoi de mieux qu’en parler directement avec les principaux concernés ? Nous avons donc rencontré Théo, ado de 16 ans, et ses parents Olga et Abdel autour de deux cafés serrés et d’un soda trop sucré pour connaître leurs points de vue. Cet échange animé a été l’occasion de mettre le doigt sur quelques désaccords, un peu de mauvaise foi mais surtout quelques très bons conseils. En effet, un service de gestion d’argent de poche très futé a réalisé un exploit rare : mettre d’accord parents et ados. Et le tout grâce à Ma French Bank bien sûr !

Quand et pourquoi avez-vous décidé de donner de l'argent de poche à Théo ?

Olga : On a commencé à lui donner de l’argent de poche dans sa dixième année pour l’initier

doucement au concept d’argent et à la gestion d’un budget. Enfin, “gestion” c’est un bien grand mot

car on parle surtout du fameux dilemme entre être la cigale qui profite de bonbons en permanence ou

la fourmi qui remplit sagement sa tirelire. Ça lui a pris quelques mois mais Théo a vite compris

l'intérêt des économies.

 

Théo : Ouais enfin c’est aussi le dentiste qui m’a convaincu de partir là-dessus..

Sous quelle forme donnez-vous cet argent à Théo ?

Abdel : Il y a encore peu de temps, on lui donnait de l’argent en liquide pour l’aider à matérialiser ce qu’est un budget. Mais c’est vrai qu’aujourd’hui on ne paye quasiment plus en espèces donc il est logique que ce soit pareil avec l'argent de poche. On est donc passés à la solution WeStart de Ma French Bank qui permet une gestion simplifiée avec une carte Visa et une App. C’est simple, on alimente le compte de Théo par avec une de nos cartes bancaires, il peut ensuite payer comme un grand avec sa propre carte bancaire et suivre ses comptes en temps réel sur son App. Comme ça, il devient autonome et se familiarise à un aspect important de la vie d’adulte. N’est-ce pas Théo ?

 

Théo : Tu parles si bien papa... Mais il y a aussi un truc qui permet d’éviter les mauvaises surprises d’adultes, c’est le 0 découvert. Au début tu calcules pas trop, c’est cool tu reçois des sous par virements et tu te fais plaiz1 en t’achetant des trucs. Mais tu ne peux dépenser que ce que tu as sur ton compte donc ça rassure vachement. D’ailleurs on m’a parlé d’agios récemment mais je crois que c’est pas trop le bon plan...

Combien donnez-vous et à quelle fréquence ?

Olga : Après quelques recherches en ligne, on a décidé de lui donner 10 € par mois en liquide à partir de ses 10 ans. Quand il a eu 13 ans, on a refait un point entre nous et on s’est mis d’accord sur la somme de 20 € par mois. Pour le moment, on alimente son compte le premier vendredi de chaque mois avec un virement automatique. Comme ça on garde le contrôle, ça évite les mystérieuses disparitions instantanées dès versement de la somme… Tu te souviens Théo ?

 

Théo : Oh ça va maman, c’est arrivé qu’une fois !

 

Abdel : 3 fois ! Et pour acheter des tacos en plus… Je le sais, j’ai accès à ton historique des dépenses mon petit bonhomme… Oui car un gros avantage du compte WeStart c’est aussi le fait de pouvoir contrôler les dépenses de son enfant. De son côté, il peut payer avec sa carte et même son mobile puis visualiser son solde en temps réel. Du nôtre, on a aussi une App “parents” permettant de suivre ses dépenses. On l’a beaucoup consultée au début mais depuis quelque temps la confiance s’est installée et on est moins sur son dos.

 

Théo : Ok mais pour ne pas passer pour un petit privilégié, je précise que je gagne un peu d’argent moi-même en faisant des cours de soutien chez un voisin et en gardant sa petite sœur de 3 ans. J’attends pas que ça tombe quoi. Et évidemment en leur donnant mon RIB, les gens peuvent me faire des virements.

Alors Théo, as-tu rencontré des difficultés à gérer un vrai compte et une vraie carte bancaire ?

Théo : Pas du tout, ça s’est super bien passé !

Abdel : (éclate de rire) Euh t’es sûr ? Y’a pas une anecdote qui te vient là ?

Théo : Ah ouais le sketch de la carte volée… Il y a 6 mois, je me suis fait voler ma carte au lycée donc j’étais un peu en mode panique. Mais heureusement mon père m’a dit que je pouvais bloquer la carte dans l’App Ma French Bank pour éviter que quelqu’un s’en serve. Un clic et c’était fait. Et 10 minutes après, j’ai retrouvé ma carte sous mon lit et je l’ai débloquée…

 

Olga : Et je crois que tu oublies de parler du code aussi...

 

Théo : Ah d’accord on balance tous les doss ? Au début j’avais un peu de mal à retenir le code secret de ma carte donc j'en redemandais un tout le temps dans l’App WeStart. Dans ces cas-là, c’est cool, tu reçois direct un SMS avec ton code. Mais aujourd’hui c’est bon, je l’ai bien en tête.

Et que fais-tu de ton argent de poche ?

Théo : Vous pensez sûrement que je dépense plus vite que mon compte mais plus ça va, plus j’ai tendance à laisser mes économies bien au chaud. Évidemment je me fais kiffer2 parfois mais moins qu’au début. Et puis je rembourse mes potes aussi ! Et pour ça, Ma French Bank a un truc super stylé : le remboursement par SMS ! Je vais dans l’App, je choisis un contact, je saisis la somme et hop je lui envoie mon remboursement par texto. On ne peut pas faire plus simple.
Et tant qu’on parle de SMS, il y a une autre fonction très cool, c’est la demande d’argent aux parents par SMS. Si je suis un peu court pour acheter un cadeau à ma maman que j’aime, je peux envoyer une demande par texto à mes parents via l’App WeStart. Si mes chers parents sont ok, ils n’ont plus qu’à passer le petit virement qui va bien dans l’App.

 

Olga : Oui alors c’est bien sympa cette fonctionnalité mais comme d’autres choses que tu vas découvrir un peu plus tard, il faut s’en servir avec modération. Et puis de toute façon rien ne nous oblige à répondre favorablement à sa demande ou à lui envoyer la somme demandée. Encore une fois, c’est les parents qui gardent le contrôle.

 

Théo : Tu sais, la fête des mères approche maman...

Comment ça va se passer dans les prochaines années ?

Abdel : On pense continuer comme ça jusqu’à ses 18 ans. Bon ok, on augmentera peut-être un peu les versements, ses besoins ne seront pas les mêmes … Je te vois déjà loucher sur des sneakers, j'imagine ce que ça va être dans 3 ans...

 

Théo : Merci papa, tu gères trop !

 

Olga : Oui enfin, t'emballe pas non plus... Et pile le jour de ses 18 ans, son compte et son App basculeront automatiquement sur un compte Ma French Bank “adulte. Et là on dira au revoir au contrôle de ses dépenses, il sera adulte et indépendant !

Pour finir, votre meilleur conseil pour que l’argent de poche ne soit plus un sujet de conflit entre parents et enfants ?

Théo : En recevoir le plus possible ! Je plaisante évidemment. L’argent de poche c’est pratique mais le mieux c’est de pouvoir le gérer en solo un peu comme un adulte. Et pour ça, le compte WeStart est vraiment bien pensé !

 

Olga : De notre côté, on pense qu’il faut miser sur la confiance. On vérifie parfois ce qu’il se passe sur son compte mais c’est plus pour se rassurer que pour contrôler en détail.

 

Abdel : Je pense aussi que ça sert d’apprentissage à grande vitesse. Et pour ça il faut se mettre d’accord sur une somme fixe qu’il va devoir gérer au mieux. Evidemment c’est en fonction des possibilités de chaque famille. Et les craquages font partie du jeu mais dans ces cas-là il en est le seul responsable. Tiens, j’avais pas vu ta nouvelle montre Théo...

 

 

Si vous voulez creuser le sujet avec Olga, Abdel et Théo ou si vous avez des questions sur l’offre de Ma French Bank, on est dispo du lundi au samedi par chat ou par téléphone de 8h à 22h au 09 69 36 20 10.

* Plaisir

A lire aussi dans mon French Mag
Mon compte en quelques minutes

J'ouvre un compte depuis mon smartphone, mon ordinateur ou directement dans l'un des 2000 bureaux de poste  !