Total contrôle

5 punchlines de radin et comment les contrer

28/08/2020

On dit que les bons comptes font les bons amis. Mais clairement, on connait tous quelqu’un qui n’est pas attaché à ce bon vieux proverbe. Au moment de payer l’addition, vous le savez déjà, ça va être un problème. Alors, vous l’aimez quand même hein cet.te ami.e, là n’est pas la question. Mais il est temps de ne plus écouter ses promesses de remboursement, il est temps de contrer son pouvoir spécial de radin.

Le fameux "j'ai oublié ma carte".

Là, on ne réfléchit pas et on enchaîne direct « Pas grave ! T’as ton téléphone ? ». Évidemment que cette question est rhétorique et que cette personne a son téléphone. Vous l’avez même sûrement vu d’ailleurs !

Et oui, pas de chance pour elle, aujourd’hui, on peut payer facilement sans contact, sans prise de tête, juste avec son téléphone. C’est fou comme la technologie ne facilite pas la vie des radins finalement. On n’y pense pas assez !

Bon, en revanche, si la personne qui dit « j’ai oublié ma carte » n’a pas de téléphone, c’est qu’elle est potentiellement âgée. Si c’est le cas, ne soyez pas radin et offrez-lui son chocolat ! Non mais...

Le pratique "je n'ai pas encore été payé.e"

Là, souvenez-vous de vos cours d’initiation au théâtre en primaire et donnez tout ce que vous avez pour jouer l’inquiétude et la peur.

Faites-en sorte que le temps s’arrête, l’effroi dilatant vos pupilles, regardez la personne bien dans les yeux et dites : « Moi non plus ». Ce n’est pas vrai ? Ce n’est pas grave. N’oubliez pas que vous faites ça pour son bien et aussi pour le vôtre. Laissez un blanc pour que la peur s’installe chez l’autre et ajoutez d’une voix grave et vacillante « on fait comment du coup ? ».

Là, naturellement, elle devrait proposer de partager vos dépenses pour que la note douloureuse le soit moins.

Le trop gentil "tu m'invites"

Même s’il est dit d’un ton mielleux, avec les yeux doux, par la personne que vous aimez le plus au monde, tenez bon. Ça ne va pas être facile mais on va y arriver ensemble. Voilà ce que vous pouvez lui dire :

« Tu sais X (remplacez X par le prénom de la personne), jamais je ne me permettrais de te considérer si peu important.e au point de t’inviter quand tu me le demandes. Je t’aime trop pour tomber dans une relation où l’argent nous empoisonne et nous empêche de vivre notre amitié comme elle se doit d’être : magnifique. Alors, non, je ne t’invite pas, mais je fais mieux : je te déclare toute mon amitié dans une logorrhée qui n’a de valeur que les sentiments que tu y mettras ».

Si jamais vous avez un micro dans les mains, lâchez-le nonchalamment en guise de point final. Et après tout, vous pourrez toujours lui organiser une superbe cagnotte pour son anniversaire.

Le malin "je dois filer vite, je te laisse régler ?"

Tellement difficile de répondre non à ça. Plusieurs techniques possibles ici :

Soit vous faites-vous aussi votre radin « Ah, zut, je n’ai pas assez sur moi. ». Arroseur arrosé, tout ça, tout ça.

Soit, vous faites discrètement un signe au serveur tout en lançant votre ami.e sur le départ avec un sujet qu’il ou elle affectionne particulièrement. Vous pouvez même inventer un potin à votre propos qui le/la fera rester à coup sûr. En tout cas, retenez cette personne jusqu’à ce que le serveur ou la serveuse arrive et là, dites « Ah, super, tu vas pouvoir régler le temps que je finisse de te raconter ».

Cette dernière technique est difficile à mettre en œuvre, certes, mais bien exécutée, elle est digne d’un film de super héros. Si votre plan n’a pas marché, n’oubliez pas le plan B en suggérant tacitement votre remboursement express à votre ami.e grâce au virement par sms. Plus d’excuses!

L'insupportable "je n'ai presque rien pris".

Cette phrase n’a rien d’insupportable quand elle est dite par des gens qui ne sont pas radins. Elle est même complètement légitime. Mais, quand vous savez qu’elle est dite uniquement dans le but de ne pas payer alors que c’est faux, il faut agir en amont.

Pendant la soirée, à chaque fois que cette personne touchera quelque chose qu’elle mangera ou boira par la suite, prenez discrètement une photo. Alors oui, c’est rude, mais aux grands maux les grands remèdes. Parce que vous n’auriez jamais fait ça pour quelqu’un d’autre. Là, vous faites ça pour contrer un.e radin.e. alors courage !

Bon, évitez de montrer les photos devant tout le monde quand même et faites-en profiter juste la personne radine. Avec vos amis comme avec votre compte bancaire, gardez le contrôle en visualisant les dépenses.

Vous voulez nous partager vos astuces anti-radins ou poser toutes vos questions sur Ma French Bank ? On est dispo du lundi au samedi par chat, sur les réseaux sociaux ou par téléphone de 8h à 22H au 09 69 36 20 10.

A lire aussi dans mon French Mag
Mon compte en quelques minutes

J'ouvre un compte depuis mon smartphone, mon ordinateur ou directement dans l'un des 2000 bureaux de poste  !